Des jeans chinois dans les rues du Caire

Assemblage de lieux sur une route commerciale transnationaleNous proposons de mettre en lumière une route commerciale entre la Chine et l’Égypte via la Libye en montrant comment des localités, quartiers, ports ou marchés sont liés dans
un tout par la circulation des personnes et des marchandises. Le long de cette «route globale», les logiques locales de commerçants, migrants ou passeurs s’entremêlent pour produire des espaces ressources. La «mondialisation par le bas» ouvre ainsi aux géographes un champ de réflexion et d’expérimentation sur les méthodes permettant d’appréhender la construction d’espaces transnationaux et discontinus.
Retrouvez l’intégralité de l’article Des jeans chinois dans les rues du Caire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search