Visualisation des migrations en méditerranée

Nous avons le plaisir de vous annoncer le prochain séminaire MoRéMi  « Visualisation des migrations en Méditerranée » qui aura lieu le vendredi 19 mai, de 10h à 12h30 en salle E 411 (Maison de la recherche).

Les deux interventions de la séance du 19 mai 2017, dernière séance du séminaire MoRéMI de l’année 2016-2017, analysent la visualisation des migrations en Méditerranée, et pose la question de la production et de l’usage des données entre analyse scientifique et engagement militant.

Olivier Clochard, Géographe, chargé de recherche au CNRS (Migrinter, UMR 7301) à l’université de Poitiers et membre du réseau Migreurop

« Des mots à la carte : les migrations prises dans l’étau de la réalité et de l’imaginaire »

En partant de plusieurs visualisations Olivier Clochard s’intéressera tout d’abord à l’élaboration de ces images et à leurs limites, puis à la manière dont ces différents visuels montrent que les politiques migratoires européennes peuvent être considérées comme injustes par celles et ceux qui produisent les visualisations de ces mobilités. Il montrera aussi en quoi la cartographie de ces (im)mobilités peut aussi mettre en valeur des modes d’auto-organisation qui visent à construire diverses mises en réseau du monde, entre logiques de proximité et logiques mondialisées (Simon G., 2008).

Charles Heller, Chercheur associé au Centre for Research Architecture, Goldsmiths, University of London, au CEDEJ (Caire) et à l’Université Américaine du Caire (AUC)

« Traces Liquides: Documenter la violence des frontières maritimes de l’UE »

En partant des représentations des migrations illégalisées à travers la mer produites par les États, Charles Heller présentera les stratégies qu’il a mobilisées pour documenter la violence des frontières maritimes de l’UE dans deux rapports distincts qu’il développera (The Left-to-die boat case et Death by Rescue). Il traitera de la politique de non-assistance de l’UE, qui en continuant l’opération Mare Nostrum, a mené à un accroissement exponentiel des morts.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.